L'Ordre du Temple

1131-1291: l'Armée en Terre Sainte









Vouloir évoquer l'activité militaire des Templiers, c'est se résigner à demeurer incomplet. Cette activité nous échappe par ce qu'elle avait de plus quotidien: la défense et la protection des routes, des frontières, des forteresses et, bien entendu, des pélerins.

Le plus ancien fait d'arme qui nous est connu a eu lieu en 1132, au Portugal. En Terre Sainte même, le premier fait d'arme connu auquel participèrent nommément les Templiers a eu lieu en 1138, après la mort d'Hugues de Payns, à Teqoa. Ce fut d'ailleurs une défaite. Robert de Craon, le successeur d'Hugues de Payns à la tête de l'Ordre avait repris la ville aux Turcs mais avait négligé de les poursuivre hors de la ville. Ces derniers s'empressèrent de revenir et de perpétrer un véritable massacre parmis les Templiers.

Il ne fait pas de doute toutefois que les Templiers arrivèrent à maintenir une relative sécurité sur les routes et le royaume à partir de la seconde moitié du XIIème siècle.

C'est en fait à partir de la seconde croisade que l'Ordre du Temple devient une véritable armée de combat, harcelée chaque jour par des ennemis toujours plus pressants.

Quelques dates et faits révélateurs:

6 janvier 1148:
Les Templiers sauvent l'armée du Roi de France Louis VII, attaquée par les Turcs dans des gorges abruptes.

13 août 1153:
Le Maître du Temple Bernard de Tremelay est tué avec quarante autres Templiers lors du siège d'Ascalon, que les Chrétiens emporteront finalement le 19 août

22 novembre 1177:
Le roi de Jerusalem Baudoin IV, à la tête de 500 chevaliers, dont 80 Templiers, remporte une victoire décisive contre les 30.000 mameluks de Saladin à Montgisard.

1187:
140 Chevaliers du Temple, avec à leurtête le Maître Gerard de Ridefort, attaquent 7.000 soldats de Saladin. La quasi totalité de la troupe est massacrée.

3 juillet 1187:
A la bataille de Hattin, qui voit la reprise de Jerusalem par les musulmans, tous les Templiers faits prisonniers sont décapités, à l'exception de Ridefort qui sera plus tard accusé d'avoir renié sa religion à cette occasion...

4 octobre 1190:
Gerard de Ridefort est tué dans un combat, lors de la reconquête d'Acre.

Avril 1211:
Guillaume de Chartres, Maître de l'Ordre est grièvement blessé dans une embuscade alors qu'il ravitaillait la forteresse de Port-Bonnel en Cilicie.

5 novembre 1219:
Les Templiers participent à l'offensivedu Roi de Jerusalem ui conduit à la reprise de Damiette par les Chrétiens.

5 avril 1250:
Guillaume de Sonnac, Maître de l'Ordre est tué lors du siège de Mansourah.

15 avril 1291:
Guillaume de Beaujeu, Maître du Temple, et une petite troupe tentent d'incendier les machines de guerre qui mettent le siège devant Acre. Le 18 mai, Guillaume de Beaujeu était tué lors de l'assaut final des musulmans.

Juin 1299 et Septembre 1303:
Jacques de Molay tente deux opérations de reconquête de la Terre Sainte, depuis Chypre.

Ces quelques exemples ne sont qu'un reflet d'événements que l'Histoire a bien voulu porter jusqu'à nous...Ils sont indisociables tout comme l'Ordre du Temple, de l'histoire des Croisades et du Royaume Latin de Jerusalem. Ils relatent l'engagement et l'abnégation des Templiers, parfois aussi leurs faiblesses humaines, faites d'intrigues politiques ou d'erreurs stratégiques...

L'histoire a retenu que de 1150 à 1291 des milliers de soldats se sont engagés sous la banière du Temple dans le seul but de défendre la Terre Sainte face au monde musulman...


  © Philippe VINCENT - 1996/2012 - Tous droits réservés